La RFID, concrètement c'est quoi ? 

La Radio Frequency Identification ou RFID, est un procédé de récupération et de stockage d’informations à distance. Les technologies telle que la NFC sont des technologies qui se basent sur le procédé de la RFID. Nous utilisons de la RFID de manière quotidienne (ticket de transport, étiquettes antivols, clés sans contact ou encore les badges). 

Comment fonctionne la RFID ?  

C’est grâce à une activation des échanges d’énergie électromagnétique entre une étiquette Radio et un émetteur RFID. L’étiquette radio reçoit à son tour le signal radio qui a été émis par un lecteur. L’étiquette étant composé d’une antenne et d’une puce électronique peut à la fois lire et émettre des informations. 

Voici un petit schéma très simplifié qui permet de visualiser l'échanger des données entre l'émetteur et le tag RFID :

Schéma de la technologie RFID utilisée chez ODALID pour les projets de contrôle d'accès

Quels sont les avantages du PoE ?

Power over Ethernet (PoE) est une fonctionnalité réseau. Le PoE permet d'alimenter des appareils en réseau avec des câbles Ethernet grâce à la connexion de données existantes.

  • Le POE permet en outre de pouvoir utiliser un seul câble pour la transmission des données. Cela permet de réduire les coûts d’achat ainsi que le déploiement des câbles pour les équipements réseau. 
  • La technologie POE permet de faciliter l’installation et/ou l'extension du réseau et aussi de réduire les coûts dans les structures. 
  • L’utilisation du POE permet l’installation d’un appareil à un certain endroit, notamment les  où l’installation d’une alimentation électrique est impossible ou très peu recommandée. 
  • L'utilisation du PoE peut réduire le nombre de câbles et de prises électriques nécessaires dans une pièce encombrée d'équipement ou dans une armoire de câblage.

Peut-on utiliser des appareils PoE et non PoE dans mon réseau ?

Oui il est en effet possible d’utiliser des appareils PoE dans un réseau avec des appareils non PoE. Cependant des appareils non PoE ne peuvent pas alimenter des équipements Powered Device (c’est-à-dire des appareils qui ne sont pas adaptés pour alimenter à courant faible), ni être alimentés par des PSE. Les appareils non PoE doivent disposer d'une source d'alimentation distincte.

Retrouvez nos solutions en cliquant ici ! 

Une technologie adaptable au terrain 

Comprendre la structure qui se cache derrière un contrôle d'accès est nécessaire pour choisir la structure la plus adaptée à son besoin, et surtout de s'assurer que celle-ci soit adaptée et adaptable à l'infrastructure que l'on veut équiper. Pour cela, rien de mieux qu'une petite explication schématisée pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement d'une solution complète de contrôle d'accès ! Let's go

Le réseau et la structure du contrôle d'accès sont très importants. Commençons d'abord par une structure simple de contrôle d'accès qu'une entreprise peut vous proposer. Celle-ci se compose de plusieurs éléments interconnectés qui vont réagir lorsqu'une action est opérée. Cette solution se compose de lecteurs de badge, qui vont servir à badger à chaque entrée et sortie d'un bâtiment par exemple, d'un UTL, qui va servir d'ordinateur qui centralisera les lecteurs et qui sera relié à ceux-ci via des bus de terrain (type RS485, Wiegant...). Enfin le troisième élément, c'est bien évidemment l'Ethernet. En résumé, l'élément matériel UTL fait le lien entre l'Ethernet et les lecteurs.

Schéma explicatif d'un réseau contrôle accès normal ODALID

La NFC, kesako ? 

La Near Field Communication (communication des champs proches) est un technologie arrivée en France en 2011 et est aujourd’hui l’une des technologies sans contact les plus présentes sur le marché. Dans nos smartphones, les cartes bancaires pour le paiement S.C, les antivols, leur utilisation est plurielle et nécessite peu en terme technique. De manière générale, la NFC est du bluetooth “amélioré”. 

En clair c’est une technologie qui permet à deux terminaux qui sont rapprochés (moins de 10 cm de distance) de s’envoyer des données et informations et ce, de façon très rapide. La NFC utilise des ondes courtes. L’exemple le plus utilisé pour illustrer cette l’utilisation de cette technologie sans contact est bien évidemment le smartphone. 

Sur les smartphones, les informations sont directement stockées dans la carte SIM qui sont encodées et chiffrées, ce qui assure une sécurité des informations, d’où le développement de l’utilisation du paiement sans contact qui est basé sur la NFC. Contrairement au bluetooth, la NFC ne nécessite pas de configuration. La NFC peut être utilisé pour trois fonctions principales: 

- émulation de cartes / mode lecteur / le transfert pair à pair (peer to peer)