ODALID RFID NFC

Une application développée en collaboration avec ODALID et son client SOCOMEC.

SOCOMEC conçoit, fabrique et commercialise une gamme complète d'interrupteurs et systèmes de coupure et protection basse tension, basée à Benfeld dans le Bas-Rhin (67). Dans le cadre de sa politique de sécurité, la société a souhaité introduire la technologie RFID dans ses systèmes.

L’idée était de pouvoir gérer l’accès à des salles hautement sécurisées tout en contrôlant la présence d’opérateurs à l’intérieur même de ces salles.

 ODALID-RFID-Detection-Zone-Haute-Sécurité

 

Cette opération visant à garantir la sécurité des techniciens a été rendue possible grâce à une collaboration avec ODALID.

 

SOCOMEC teste en effet des matériels sous tensions dangereuses et à très fort courant (jusqu'à 50kA). Il est indispensable que pendant les tests aucun technicien ne se trouve dans la salle de tests des appareils.

 

Pour pallier à ce danger, il a été convenu la mise en place d’un lecteur RFID spécifique à trois emplacements différents de la plateforme de test. Chaque plateforme possède uniquement deux badges. Ces deux badges peuvent fonctionner sur les 3 lecteurs:

  • Sur le pupitre de contrôle : la présence des deux badges atteste la présence des techniciens au poste de contrôle. Cette double présence vaut « autorisation de marche », en série avec toute les autres autorisations de sécurité (portes verrouillées etc …) de la plate-forme;
 

odalid-rfid-socomec-lecteurs -badge

 odalid-rfid-socomec-controle-presence-badge

 

  • Accès à la salle d’essai : un badge est nécessaire pour déverrouiller la porte. Le technicien pénètre dans la salle d’essai en gardant le badge sur lui pour éviter toute remise en marche (fonction précédente);
ODALID-RFID-lecteur-de-badges-commande-de-portes ODALID-controle-d'acces-autonome-Mifare

 

  • Accès aux locaux techniques « haute tension ». Pour intervenir dans ces locaux techniques, un badge est nécessaire pour déverrouiller la porte. L’absence du badge dans le poste de contrôle signale à l’autre technicien que son collègue intervient sur l’installation.
ODALID-RFID-controle-d-acces-autonome-heute-sécurité ODALID-controle-d'acces-autonome-Mifare

 

Dans tous les cas, le fait de pouvoir garder sur soi le badge qui valide la marche de la plate-forme est sécurisant pour le technicien. L’usage de ce même badge pour l’accès aux zones dangereuses évite que les techniciens « n’oublient » leur badge sur le poste de contrôle avant d’intervenir.

 

Il y a donc une double sécurité : pour préserver la sécurité du technicien et pour lui permettre d’accéder à la zone à haute tension de manière totalement sécurisée.

 

 ODALID-SOCOMEC

Suivez nous

lecteur poe nfc sur twitter lecteur ip nfc sur google plus lecteur ip rfid sur twitter